Marche ou crève – Running man


Titre
: Marche ou crève

Auteur: Stephen King

marche ou crève  stephen king

Résumé: Mieux que le marathon… la Longue Marche. Cent concurrents au départ, un seul à l’arrivée. Pour les autres, une balle dans la tête. Marche ou crève. Telle est la morale de cette compétition sur laquelle une Amérique obscène et fière de ses combattants mise chaque année deux milliards de dollars. Sur la route, le pire, ce n’est pas la fatigue, la soif, ou même le bruit des half-tracks et l’aboiement des fusils. Le pire, c’est cette créature sans tête, sans corps et sans esprit qu’il faut affronter : la foule, qui harangue les concurrents dans un délire paroxystique de plus en plus violent. L’aventure est formidablement inhumaine. Les participants continuent de courir en piétinant des corps morts, continuent de respirer malgré l’odeur des cadavres, continuent de vouloir gagner en dépit de tout, mais pour quelle victoire ?

 tampon-clear-arabesque

Mon avis: Un Stephen King différent de ce que j’ai l’habitude de lire de lui. Pour autant, c’est un très bon livre.

Ecrit en 1979, il pose pour moi les bases d’oeuvres plus récentes dans la même veine, comme Battle Royale ou Hunger Games, dans la mesure ou on prend un groupe de jeunes qui meurent jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un. Bon, contrairement à Battle Royale et Hunger Games, dans lesquels lesdits jeunes s’entretuent les uns les autres, ici, ils se font abattre les uns après les autres par des militaires, le niveau de rivalité entre les participants n’est donc pas comparable.

Ce qui me frappe au sortir de cette lecture, c’est le peu d’explication dont on dispose sur cette étrange Longue Marche; c’est généralement ce qui me pose problème dans la plupart des dystopies que je lis, le manque d’approfondissement de l’univers proposé par l’auteur, mais ici, ça ne m’a pas dérangée du tout. On est plongé avec les participants dans la Marche, et tout le reste est secondaire.

On devine l’univers dystopique plus qu’on ne nous l’explique: quel genre de société irait donc proposer un jeu de cette nature, et surtout, pourquoi? Car on ne dispose d’aucune explication sur le pourquoi de cette Longue Marche (contrairement à Hunger Games et Battle Royale, où il est clairement dit que les ‘jeux’ ont pour but de garder la population sous contrôle grâce à un régime de terreur), ni, surtout, sur ce qui peut bien pousser les participants à s’inscrire. Car autant, dans Battle Royale et Hunger Games, les participants sont toujours des participants involontaires, autant ici, chaque candidat est là de son plein gré, et franchement, on ne comprend pas pourquoi. D’ailleurs, je me demande même si l’auteur a trouvé une explication qui justifie leur acte insensé (s’inscrire pour la Longue Marche, c’est 99% de chances de mourir), car plusieurs fois au cours du roman, les personnages eux-mêmes se posent la question sans réellement avoir de réponse à proposer. La théorie selon laquelle ils souhaiteraient mourir me semble bancale, dans le sens où il y a bien des façons moins horribles de se donner la mort. Pourquoi s’imposer une épreuve pareille?

Je craignais que l’histoire soit monotone ou répétitive à force de suivre ces personnages qui ne font que marcher, mais pas du tout. On ne peut pas lâcher avant d’arriver à la fin. Contrairement à ce qu’avance le résumé, je n’ai pas trouvé que la foule avait un rôle particulièrement prépondérant dans l’histoire; pour moi, elle reste anecdotique. Pour le reste, j’ai eu du mal à m’attacher aux personnages à l’exception de Garraty. La fin m’a laissée perplexe et justement « sur ma faim », mais le livre est tellement particulier que finalement, la fin semble dans la même veine que tout le reste du livre.

En résumé, un livre très particulier, limite dérangeant, mais franchement bien pensé et que j’ai beaucoup aimé.

En résumé:  cloud_avatar_by_kezzi_rose-d1moi6s.gif   cloud_avatar_by_kezzi_rose-d1moi6s.gif

Publicités

2 réflexions sur “Marche ou crève – Running man

Une petite bafouille?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s