Après la fin – Barbara Abel

Titre: Après la fin (diptyque Derrière la haine, tome 2)

Auteur: Barbara Abel

couv45121853.jpg  AVT_Barbara-Abel_7498.jpeg

Synopsis :

Tiphaine et Sylvain vivent ensemble depuis presque 20 ans. Ils ont connu des moments merveilleux et ont surmonté main dans la main des épreuves difficiles. Comme tant d’autres époux… Aujourd’hui leur couple bat de l’aile et élever Milo, leur fils de 15 ans, n’est pas une partie de plaisir. Une situation qui pourrait être très classique… Si Milo n’était pas leur fils adoptif. Si Milo n’était pas le fils de leur ancien voisin David qui s’est suicidé dans sa propre maison. Si Milo n’était pas le meilleur ami de Maxime, leur fils, décédé brutalement à l’âge de 7 ans. Si Milo n’avait pas hérité de la maison de son père dans laquelle vit désormais la nouvelle famille recomposée. Et si une nouvelle voisine n’était pas venue s’installer précisément dans leur ancienne maison, de l’autre côté de la haie, avec un petit garçon de 7 ans…

tampon-clear-arabesque

Mon avis:

Une suite encore meilleure que le premier tome, qui était déjà très bon !

On retrouve les personnages « survivants » de Derrière la haine : Tiphaine, Sylvain et Milo, qu’ils ont adopté. Huit ans ont passé; Milo a grandi, et Sylvain tente de passer à autre chose, mais c’est sans compter sur Tiphaine, dont la culpabilité écrasante lui rappelle quotidiennement l’horreur de ce qu’ils ont dû accomplir. Leur couple ne tient plus que grâce au poids des secrets… Arrivent alors de nouveaux voisins: Nora, fraîchement séparée de son mari Alexis, et ses deux enfants, Inès et Nassim.

Le premier tome aurait pu se suffire à lui-même, mais finalement, heureusement qu’il y a eu une suite ! Si dans Derrière la haine l’intrigue prenait sontemps pour se mettre en place et présenter les protagonistes, ici, l’histoire démarre très vite. On rentre très rapidement dans le vif du sujet ; les points de vue s’alternent beaucoup, pour nous permettre d’appréhender l’histoire selon les enjeux de tous les personnages. Je craignais un peu de ne pas m’attacher à la nouvelle famille, mais en fait ça ne m’a posé aucun problème, et on aimerait que l’histoire se termine bien, tout en sachant que ça ne va pas arriver… ^^

C’est très noir, très sombre, la dimension psychologique est impressionnante de justesse (tout le roman repose sur ça), la plume de l’auteur est toujours aussi incisive, elle ne ménage pas ses personnages et va au bout de son idée. Le dernier tiers du livre est incroyablement prenant et tendu, on retient son souffle en permanence, et on est partagé à la fois entre l’horreur de la fin et l’envie que ça continue dans un troisième tome :). C’est d’ailleurs la seule chose que je lui reproche: 350 pages, c’est vraiment trop court!

Si vous ne connaissez pas ce diptyque, franchement, foncez! C’est un des meilleurs que j’ai lus et le deuxième tome est encore meilleur!

En résumé: cloud_avatar_by_kezzi_rose-d1moi6s.gif   cloud_avatar_by_kezzi_rose-d1moi6s.gif   cloud_avatar_by_kezzi_rose-d1moi6s.gif

Publicités

2 réflexions sur “Après la fin – Barbara Abel

Une petite bafouille?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s