La déclaration – Gemma Malley

Titre: La déclaration (tome 1 de la trilogie « la déclaration »)

Auteur: Gemma Malley

la déclaration  gemma malley

Résumé

Angleterre, 2140. Les adultes peuvent choisir de ne plus mourir s’ils renoncent à faire des enfants. Anna vit depuis presque toujours au Foyer de Grange Hall un pensionnat pour les Surplus, des enfants qui n’auraient pas dû naître, des enfants dont les parents ont défié la loi en les mettant au monde. Anna n’a plus de parents désormais. Confinée dans l’enceinte du pensionnat, elle travaille très dur, pour effacer leur faute. Anna a tout oublié de son passé. Jusqu’au jour où arrive un jeune garçon qui semble la connaître. Mais qui est ce Peter ? Pourquoi ne la laisse-t-il pas tranquille ? Et pourquoi elle, Anna, se sent-elle soudain si troublée ?

 tampon-clear-arabesque

Mon avis:

J’ai beaucoup aimé ce premier tome de la trilogie « La déclaration ». Pourtant, il ne se passe pas grand chose: le personnage principal, Anna, va prendre conscience de l’absurdité de ses croyances et va s’échapper du foyer où elle habite depuis son enfance. En gros, 375 pages pour raconter une évasion.

Malgré ce détail, l’histoire fait froid dans le dos, et se lit très vite. L’auteur a une plume très agréable, quoiqu’un peu froide/détachée par moment, mais ça colle avec l’ambiance « pensionnat anglais restrictif »… le domaine de Grange Hall et la vie qu’y mène Anna m’a évoqué de nombreuses oeuvres comme Jane Eyre ou Never let me go.

Il y a très peu de personnages: Anna, Peter, et au second plan, Sheila, une autre « pensionnaire », l’horrible directrice Mrs Pincent, et l’ancienne patronne d’Anna, qui va l’aider pendant sa cavale. J’aurais aimé savoir ce qui se passe pour les pensionnaires de Grange Hall après le départ de Peter et Anna, et notamment à Sheila; (n’étant qu’au début du tome 2, je l’apprendrai peut être au fur et à mesure de ma lecture?). J’aurais voulu savoir ce qui pousse l’ancienne patronne d’Anna à aider des surplus plutôt qu’à les chasser comme le font ses amies, mais j’ai trouvé son personnage courageuse. Mrs Pincent est détestable du début à la fin (même après la révélation sur son passé).

La possibilité d’un monde dans lequel la population ne pourrait plus mourir pose vraiment question. J’ai trouvé cette société improbable assez bien amenée et réfléchie, avec des lois qui, bien qu’elles soient abjectes, reposent toujours sur un fond logique, et c’est justement ça qui fait peur. J’ai entamé le tome 2 directement après celui ci pour connaitre la suite ^^.

En résumé: cloud_avatar_by_kezzi_rose-d1moi6s.gif   cloud_avatar_by_kezzi_rose-d1moi6s.gif

Publicités

Une petite bafouille?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s