Les jumelles de Highgate – Audrey Niffenegger

Titre: Les jumelles de Highgate

Auteur: Audrey Niffenegger

 les jumelles de highgate  audrey niffenegger

Résumé

Valentina et Julia, inséparables sœurs jumelles, reçoivent un étrange héritage d’une tante qu’elles ne connaissent que de réputation. Et pour cause, il s’agit de l’énigmatique sœur jumelle de leur mère, toutes deux ne s’étant plus parlé depuis vingt ans. Le testament est formel : le legs de l’appartement ne sera effectif que si les deux jeunes filles viennent habiter pendant un an dans cet immeuble victorien, situé près d’un des plus anciens cimetières de Londres… et à condition que leur mère n’y mette jamais les pieds. Intriguées, les deux jeunes filles quittent leurs parents pour ce lieu inconnu, où le fantôme de leur tante semble hanter chaque recoin de l’appartement, où les murs paraissent abriter des secrets et les extravagants voisins cacher bien des mystères. Livrées à elles-mêmes, Valentina et Julia se laissent séduire par cette atmosphère dangereusement romantique, au risque d’avoir pénétré dans un monde d’où elles ne pourront plus revenir.

 tampon-clear-arabesque

Mon avis:

J’ai trouvé ce livre en fouillant dans le rayon « contemporain », pourtant, pour moi, c’est indéniablement un fantastique, même si l’aspect fantastique met du temps à arriver.. en tout cas, contrairement à la plupart des lecteurs qui ont été déçus, j’ai apprécié cette lecture.

Je rejoins la plupart des chroniques sur la lenteur du roman, en tout cas au début: dans les 100 premières pages, il n’y a qu’un seul chapitre qui parle des jumelles! L’auteur s’est concentrée sur la présentation des différents protagonistes: Elspeth, la tante qui décède dans le premier chapitre; son compagnon Robert; leurs voisins Martin et Marijke… Du coup, je reconnais avoir eu du mal à rentrer dans l’histoire. Mais ensuite, à partir du moment où les jumelles arrivent à Londres, j’ai beaucoup apprécié l’atmosphère éthérée et fantomatique établie par l’auteur, la psychologie des différents personnages (Robert avec ses angoisses au moment de rencontrer Julia et Valentina, Martin et ses TOCs – encore que ce personnage n’apporte pas grand-chose à l’histoire), ou encore la relation entre les jumelles.

Bien sûr, comme le laisse entendre le résumé, une partie de l’intrigue repose sur le secret d’Edie (la mère des jumelles) et Elspeth (que s’est-il passé entre elles pour qu’elles ne se parlent plus pendant 20 ans?), mais finalement, ce n’est vraiment qu’une partie de l’histoire, qui, au fur et à mesure de son avancée, s’enfonce de plus en plus dans le surnaturel. Je m’attendais à lire quelque chose d’assez proche des Kate Morton, que j’adore, mais finalement, c’est complètement différent, puisque chez Kate Morton, tout est finalement rationnel, alors qu’ici non.

La fin du roman m’a surprise (si je voyais venir le plan de Valentina, je n’avais pas imaginé la réaction d’Elspeth), et je trouve les 150 dernières pages très réussies. Par contre, le personnage de Robert, que j’appréciais au début, m’a finalement franchement déplu: sa relation avec Valentina est franchement discutable au vu de ses rapports avec Elspeth, mais ensuite, à la fin, c’est carrément malsain. Heureusement, il sauve les meubles dans l’épilogue.

En bref, un bon roman pour moi, un peu trop long à démarrer, mais à l’atmosphère réussie et à la fin surprenante 🙂

En résumécloud_avatar_by_kezzi_rose-d1moi6s.gif   cloud_avatar_by_kezzi_rose-d1moi6s.gif

Publicités

Une petite bafouille?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s