L’héritière – Jeanne A. Debats

Titre: L’héritière

Auteur: Jeanne-A. Debats

l'héritière  jeanne a debats

Résumé

Je m’appelle Agnès Cleyre et je suis orpheline. De ma mère sorcière, j’ai hérité du don de voir les fantômes. Plutôt une malédiction qui m’a obligée à vivre recluse, à l’abri de la violence des sentiments des morts. Mais depuis le jour où mon oncle notaire m’a prise sous son aile, ma vie a changé. Contrairement aux apparences, le quotidien de l’étude qu’il dirige n’est pas de tout repos : vampires, loups-garous, sirènes… À croire que tout l’AlterMonde a une succession à gérer ! Moi qui voulais de l’action, je ne suis pas déçue… Et le beau Navarre n’y est peut-être pas étranger.

tampon-clear-arabesque

Mon avis:

J’ai beaucoup aimé ce livre qui bouscule les codes du genre.

Pour une fois, l’histoire se passe en France; pour une fois, le personnage principal n’est pas une ado de 16 ans mais une jeune femme de 27 ans; pour une fois, les personnages concrétisent au lieu de se tourner autour pendant 107 ans; et surtout, pour une fois, l‘intrigue est plus fouillée, nous propose une vision décalée du monde de ces créatures, plutôt qu’une sempiternelle resucée de la jeune-qui-découvre-un-monde-fantastique-par-l’intermédiaire-d’un-(vampire/ange/loup-garou)-trop-canon-qui-bien-sûr-craque-pour-elle.

Ici, on suit les aventures d’Agnès, qui, à cause de son pouvoir (elle ressent les morts), a été forcée de vivre cloîtrée jusqu’à la mort de sa famille. A ce moment-là, un oncle perdu de vue depuis plusieurs années resurgit dans sa vie et lui propose de travailler à son cabinet de « notaire de l’Altermonde ». Cela permet à Agnès de découvrir le fameux Altermonde en même temps que nous; et là où, en général, il n’est question que d’un seul type de créatures par saga, ici, l’auteur mélange tout (sorciers, médiums, sirènes, immortels, vampires, loups-garous…) et tout arrive en même temps, contrairement aux livres YA où l’histoire se met en place très progressivement de manière peu naturelle. J’ai trouvé cette façon de faire beaucoup plus crédible. Intégrer l’intrigue dans une étude de notaire pour créatures surnaturelles est une super idée également, ça offre une dimension inédite à l’histoire, une ambiance atypique et des rebondissements inédits pour ce type de roman.

Bien sûr, certains codes du genre sont respectés (le beau vampire mystérieux pour lequel Agnès craque, entre autres) mais c’est tellement dilué dans le reste de cette histoire foisonnante que ce n’est pas du tout dérangeant. Pour ne rien gâcher, la plume de l’auteur est assez agréable (quoi que certains dialogues sont assez naïfs par moment). En bref, je recommande 🙂

En résumécloud_avatar_by_kezzi_rose-d1moi6s.gif   cloud_avatar_by_kezzi_rose-d1moi6s.gif   cloud_avatar_by_kezzi_rose-d1moi6s.gif

Publicités

Une petite bafouille?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s