Thalamus – Stéphane Gérard

Titre: Thalamus

Auteur: Stéphane Gérard

thalamus  stéphane gérard

Résumé:

Lorsqu’Hélène et Laurent, jeune couple Strasbourgeois, apprennent qu’ils vont devenir parents de jumeaux, leur bonheur est à son comble! Malheureusement, à la naissance, seul l’un des enfants survivra… dans le même temps, l’état de santé de Laurent se dégrade. Selon le neurochirurgien, le verdict est sans appel : une tumeur au cerveau avec l’urgence d’opérer. Malgré cette délicate intervention, l’état de santé de Laurent ne s’améliore pas, voire se dégrade, avec des signes de régression très inquiétants. Quand une professeur de sciences, amie de la famille, mène sa propre enquête pour tenter de comprendre, mieux vaut ne pas croire ce qu’elle va découvrir…

 tampon-clear-arabesque

Mon avis:

Une très bonne surprise que ce roman, méconnu à tort. 

Comme remarque préliminaire, je dirai que le résumé en dévoile trop de l’histoire. L’intrigue se met en place lentement et il ne se passe pas tant de choses que ça dans ce livre (en dehors de ce qui est dévoilé dans le résumé), et pourtant, l’auteur m’a captivée, impossible de lâcher ma lecture avant d’avoir l’explication. Le style de Stéphane Gérard n’est pas le meilleur que j’ai pu lire (encore un qui rédige plus ou moins comme il parle), mais il y a un petit quelque chose dans sa façon d’écrire qui est vraiment agréable malgré tout.

J’ai beaucoup aimé le prologue et l’épilogue, qui mettent bien l’histoire en perspective (et c’est assez rare). La portée scientifique des événements m’a bien parlé (je travaille dans le domaine de la recherche biomédicale) et, si elle n’est pas assez développée à mon goût, c’est déjà un bel essai. L’explication finale est par contre un peu vite « expédiée »: même si je me doutais des personnes impliquées dans ce « complot », je dois dire que je n’avais pas vu venir la nature de la révélation sur la dégradation de l’état de Laurent. On sait qu’il y a quelque chose qui relie la sage-femme fantôme, le bébé mort à la naissance et l’état de Laurent, mais on ne sait pas quoi.

Les détails superflus selon moi, ce sont ces personnages un peu caricaturaux, la truculence permanente de Françoise, la froideur de Rose et et l’homosexualité de Jeffrey, vraiment pas nécessaires au déroulement de l’intrigue. En dehors de ça, c’est vraiment un bon livre, à découvrir 🙂 

En résumé: cloud_avatar_by_kezzi_rose-d1moi6s.gif   cloud_avatar_by_kezzi_rose-d1moi6s.gif

Publicités

Une petite bafouille?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s