L’art d’écouter les battements de coeur – Jan-Philipp Sendker

Titre : L’art d’écouter les battements de cœur

Auteur : Jan-Philipp Sendker

l'art d'écouter les battements de coeur  Jan Philipp Sendker

Synopsis :

Quatre ans après la mystérieuse disparition de son père Tin Win, un avocat new-yorkais d’origine birmane, Julia découvre une lettre d’amour écrite par celui-ci à une certaine Mi-Mi en Birmanie. La jeune femme en a l’intuition : c’est là-bas que se trouvent les réponses à ses questions. À peine arrivée, elle fait la connaissance d’U Ba, un homme étrange qui semble tout savoir de sa famille. Il va lui conter l’incroyable histoire d’amour de Tin Win et Mi Mi..

tampon-clear-arabesque

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Babelio de m’avoir envoyé ce livre, ainsi que les éditions Le livre de poche pour leur confiance. Je ne sais pas trop quoi penser de ce roman (à la couverture très réussie) : l’histoire est jolie, mais je n’ai pas accroché à la façon dont c’était raconté.

Déjà, je m’attendais à autre chose au niveau de l’intrigue au vu du résumé ; en fait, le livre commence quand Julia rencontre un homme (U-Ba) en Birmanie qui va lui raconter l’intégralité de la vie de son père. On a donc l’impression d’être dans une biographie, entrecoupée de quelques chapitres où on revient au présent avec Julia et U-Ba. Son père, Tin-Win, a été aveugle pendant plusieurs années, et son sens de l’ouïe s’est développé énormément, au point qu’il entend les battements de cœur de tous ceux qui l’entourent. Le livre raconte son histoire d’amour avec une jeune infirme, Mi-Mi. Et si leur histoire est indéniablement touchante, j’aurais voulu en savoir plus sur la vie de Tin-Win pendant ses années aux Etats-Unis, sur ce qui l’a poussé à repartir en Birmanie des décennies plus tard (pourquoi précisément à ce moment-là ?) où sur ses retrouvailles avec Mi-Mi.

La plume de l’auteur est empreinte d’une poésie comme on en lit rarement, et c’est à la fois ce qui fait la force du livre et ce qui m’a dérangée dans ma lecture. C’était un peu trop éthéré pour moi, je suis restée extérieure au récit, tout en reconnaissant ses qualités. Bref, une lecture en demi-teinte pour moi.

En résumé dtrtrt.gif

Publicités

Une petite bafouille?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s