Docteur Sleep – Stephen King

Titre: Docteur Sleep

Auteur: Stephen King

couv49473554  stephen king

Résumé:

Danny Torrance a grandi. Ses démons aussi… Hanté par l’idée qu’il aurait pu hériter des pulsions meurtrières de son père Jack, Dan Torrance n’a jamais pu oublier le cauchemar de l’Hôtel Overlook. Trente ans plus tard, devenu aide-soignant dans un hospice du New Hampshire, il utilise ses pouvoirs surnaturels pour apaiser les mourants, gagnant ainsi le surnom de « Docteur Sleep». La rencontre avec Abra Stone, une gamine douée d’un shining phénoménal, va réveiller les démons de Dan, l’obligeant à se battre pour protéger Abra et sauver son âme…

 tampon-clear-arabesque

Mon avis:

Un presque-coup de coeur pour cet excellent roman de Stephen King!

J’étais franchement dubitative quand j’ai lu le résumé, car j’adore Shining (à la fois le livre et le film, que d’ailleurs Stephen King n’aime pas), et cette suite ne me disait rien qui vaille. J’ai donc mis un certain temps avant de me décider à le lire. Je trouve pourtant que c’est un de ses meilleurs! La seule chose qui m’empêche d’en faire un vrai coup de coeur, c’est que je l’ai trouvé vraiment très long à démarrer. 

L’auteur commence le roman par une première partie de 250 pages, qui retrace le parcours de Danny depuis la fin de Shining jusqu’à l’année 2013 (époque à laquelle se passe Docteur Sleep). On passe donc en revue rapidement son enfance (dans un prologue), puis ses années d’alcoolisme (c’est la partie que j’ai trouvée la plus longue, et sans grand intérêt pour l’histoire. Il y a un parallèle évident avec l’histoire de King, lui-même alcoolique « repenti », mais le fait d’intégrer cet élément à l’histoire personnelle de Danny n’apporte rien à l’intrigue et aurait pu être traité beaucoup plus rapidement), et enfin sa « stabilisation » grâce à un nouveau travail dans une nouvelle ville et sa participation aux réunions des AAs. Quelques chapitres par-ci par-là nous plantent dans un contexte plus global, avec la présentation des « méchants » de l’histoire, un groupe d’individus qui se font passer pour des camping-caristes en errance et qui se surnomme le « Noeud vrai » (alors là, je ne sais pas si c’est la traduction ou si même en VO c’est étrange, mais d’où il sort ce nom..?), et l’introduction du personnage d’Abra, une jeune fille qui, comme Danny, possède le Don.

Passée cette laborieuse première partie, on rentre enfin dans le vif du sujet. Les membres du Noeud Vrai s’avèrent être des sortes de vampires qui ont besoin de torturer/tuer des enfants qui possèdent le Don pour en aspirer l’essence (la « vapeur ») et rester jeunes. Ils vont sentir la présence d’Abra, qui possède un Don très puissant, et se mettre à sa recherche. De son côté, Abra sent qu’elle est en danger et contacte Dan pour qu’il l’aide. Tout l’enjeu du livre va donc être de parvenir à échapper au Noeud Vrai, et, si possible, de les éliminer. A plusieurs moments, j’ai pensé à L’échiquier du Mal, surtout parce que ces chapitres consacrés au Noeud Vrai les feraient presque paraître censés avant qu’on ne comprenne qu’ils sont complètement barges, un peu comme avec le personnage de Mélanie dans le Dan Simmons.

Ca n’a donc pas grand chose à voir avec Shining; on pourrait lire les 2 séparément, mais l’auteur fait suffisamment de références à ce qui s’est passé à l’Overlook pour que ça soit tout de même plus intéressant d’avoir lu Shining avant d’attaquer celui-ci.

J’ai trouvé l’histoire très approfondie, très bien construite et mature, les personnages très travaillés. L’univers sombre de Stephen King est une nouvelle fois excellent, l’atmosphère s’épaissit au fur et à mesure. Pour moi, c’est une vraie réussite! J’ai vraiment tout aimé dans ce roman, à part le début, trop long.

En résumépusheen coeur adore bis

Publicités

17 réflexions sur “Docteur Sleep – Stephen King

  1. bizarre . Je ne sais que penser de ton avis . oui/non ou non/oui ? Je crois que je vais te relire .
    Après relecture c’est plutôt : non/oui que oui/non .
    Bien malin qui pourrais me dire si je le lirais !!!

    J'aime

  2. Lorsque je lis le synopsis et que je lis ensuite ton avis, je me rend compte que je suis très loin de ce que j’en attendais. Des sortes de vampires qui aspirent le don. J’ai beaucoup de mal. Je ne m’attendais pas à ça du tout. Je reste donc très sceptique et je crois que je vais encore attendre pour le lire.

    J'aime

Une petite bafouille?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s