The maze runner (L’épreuve, tome 1: Le labyrinthe) – James Dashner

Titre: The maze runner (L’épreuve, tome 1: Le labyrinthe)

Auteur: James Dashner

maze runner 1  James_Dashner

Synopsis

france.png Thomas, dont la mémoire a été effacée, se réveille un jour dans un nouveau monde où vivent une cinquantaine d’enfants. Il s’agit d’une ferme située au centre d’un labyrinthe peuplé de monstres d’acier terrifiants. Les ados n’ont aucun souvenir de leur vie passée et ne comprennent pas ce qu’ils font là. Ils n’ont qu’un seul désir, trouver la sortie. Pour ce faire, les « coureurs » parcourent chaque jour le labyrinthe pour en dresser les plans – des plans qui changent sans cesse, puisque les murs se déplacent chaque nuit. Le risque est grand mais, dès son arrivée, Thomas a une impression de déjà-vu, il sait qu’il veut être coureur et résoudre l’énigme du labyrinthe.

anglais.png If you ain’t scared, you ain’t humanWhen Thomas wakes up in the lift, the only thing he can remember is his name. He’s surrounded by strangers—boys whose memories are also gone. Nice to meet ya, shank. Welcome to the Glade. Outside the towering stone walls that surround the Glade is a limitless, ever-changing maze. It’s the only way out—and no one’s ever made it through alive. Everything is going to change. Then a girl arrives. The first girl ever. And the message she delivers is terrifying.

Remember. Survive. Run.

 tampon-clear-arabesque

Mon avis

france.png Depuis La sélection en avril, je n’avais pas relu de livre en VO. C’est désormais chose faite avec le premier tome de la trilogie L’épreuve de James Dashner, qu’on a beaucoup vu ces derniers mois avec la sortie du film en octobre.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que je suis incroyablement lente à lire en VO.. il m’a fallu une semaine pour en venir à bout alors que je peux lire 4 livres en une semaine en français.. Je vais souligner ici que j’ai été particulièrement gênée par le vocabulaire utilisé, car il y a de nombreux termes qui ont été inventés par les personnages pour en faire une sorte d’argot propre au livre. Donc, déjà en français, ce sont des mots inhabituels pour les lecteurs; mais en anglais, comme je ne suis pas parfaitement bilingue, je n’arrêtais pas de me demander « quels sont les mots qui sont des vrais mots anglais que je ne connais pas encore? Quels sont ceux qui sont vraiment propres au livre (donc c’est normal si je ne les connais pas)?« . Ca a vraiment encore plus ralenti ma lecture que pour d’autres livres en VO que j’avais pu lire auparavant.

J’avais pourtant vu le film en VO à sa sortie, mais c’était il y a 8 mois, et honnêtement je ne me souviens pas des termes utilisés. Le seul que j’avais gardé en tête, c’était « Gladers » (pour désigner le groupe de jeunes habitant dans le labyrinthe, les « blocards » en français).

En dehors de ces considérations linguistiques, comme j’avais vu le film, je n’ai pas été transportée comme d’autres lecteurs. J’avais déjà l’histoire en tête, donc pas d’effet de surprise. C’est vrai que par rapport à d’autres sagas YA, l’intrigue est assez originale, mais si on élargit un peu son champ de vision au-delà du YA, on se rend compte que les thèmes abordés sont finalement assez classiques. Le fait qu’il n’y ait que des personnages masculins (à l’exception de Theresa) est assez novateur pour le genre, ça change, j’ai bien apprécié. J’ai trouvé de nombreux éléments dans le livre qui n’ont pas été insérés dans le film, ou des évènements qui se passent différemment, donc je suis contente d’avoir vu le film en premier, car je pense que les personnes qui ont commencé par le livre ont de quoi être déçus…

En résumé, une lecture agréable, mais loin d’être le coup de coeur que ça a pu être pour d’autres lecteurs.

anglais.png Since The selection in April, I haven’t read any books in English. It is now done with the first book of The maze runner trilogy from James Dashner, which was advertised a lot those last few month with the movie.

The least I can say is that I am incredibly slow to read in English. It took me a week to finish this one whereas I can read 4 books in French in one week. I’ve been particularly disturbed by the vocabulary, because there are many terms which have been invented by the characters into a sort of weird slang. Even in French, those are unusual words for readers; but in English, since I’m not perfectly fluent, I kept wondering « which are the real english words I just don’t know yet? Which are the ones really specific to the book (so it is just normal il I don’t know them)? » It really slowed my reading down, more than for other books I’ve read in english before.

I’ve seen the movie in english when it came out, but it was 8 months ago, and honestly, I did not remember the word used. The only one I had kept in mind was « Gladers » (« Blocards » in french).

Beside those language considerations, since I had seen the movie, I did not get carried away like other readers. I had the story in mind, so there was no surprise. Comparing to other YA series, the plot is quite original, but if you look beyond YA litterature, you realize that the ideas are classical ones. The fac that there are only boys (apart from Theresa) is innovative, it changes, I liked that. But I found many elements in the books that have not been shown in the movie, or things happening differently, and I’m glad I saw the film first, because people who first read the book must have been disorientated.

It was a pleasant reading, but nothing to die for.

En résumésans plus bis

Publicités

10 réflexions sur “The maze runner (L’épreuve, tome 1: Le labyrinthe) – James Dashner

  1. Ahh je ne voulais surtout pas voir le film avant et on dirait que j’ai bien fait. Cela dit, ce livre est dans ma PAL depuis longtemps quand même, mais en français.

    Ravie de voir des chroniques dans les deux langues. 🙂

    J'aime

    • en même temps, si je n’avais pas vu le film, je ne suis pas sûre que j’aurais lu le bouquin ^^

      Je suis en plein dans ma tentative de compréhension de ton explication widget/image/catégorie mais je suis vraiment nulle \o/! je visualise à peu près à quoi correspondent les bouts de code mais je n’y arrive pas pour autant! je demanderai à mon copain de m’aider ce soir… je bloque sur cette histoire d' »hébergement » d’image, mes images ne sont hébergées nulle part à par sur mon ordi..?! je vais comprendre je vais comprendre.. ^^

      J'aime

    • C’est quand même intéressant, parce qu’on sent que c’est plus creusé que dans le film! Après, c’est sûr que l’effet de surprise n’y est plus, mais ça reste une lecture détente sympa 🙂

      J'aime

    • pas de souci, j’ai fini par réussir 🙂
      merci beaucoup! je suis trop contente d’avoir compris comment ça marchait, grâce à toi 🙂
      je n’ai plus qu’à réussir à retirer ces horribles bulles roses en haut et mettre une couleur de fond et le design du blog sera finalisé 🙂

      J'aime

  2. Je l’ai dans ma PAL en VO aussi, et bien que je sois bilingue, j’ai un peu peur du vocabulaire du coup ^^ Je pensais lire les livres avant le dernier film pour ma part, justement pour compléter l’idée que je m’en fais et ne pas être décue comme cela m’arrive souvent.

    J'aime

  3. Clairement le film a plus de dynamique que le livre. J’ai commencé par le film aussi et il n’y avait quasiment pas de temps mort. J’ai trouvé que le livre en avait davantage. Par contre, je me suis encore plus attaché à mon petit chouchou (Newt ♥) grâce au bouquin. Je n’ai pas encore embrayé sur le tome 2 par contre … Principalement parce que je me suis fait spoilée le sort de mon favori ce qui d’entrée de jeu déprime 😛

    J'aime

Une petite bafouille?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s