The Scorch Trials (L’épreuve, tome 2: La Terre Brûlée) – James Dashner

Titre: The Scorch Trials (L’épreuve, tome 2: La Terre Brûlée)

Auteur: James Dashner

maze runner 2  James_Dashner

Synopsis

france.png Et si la vie était pire hors du labyrinthe ? Thomas en était sûr, la sortie du Labyrinthe marquerait la fin de l’Épreuve. Mais à l’extérieur il découvre un monde ravagé. La terre est dépeuplée, brûlée par un climat ardent. Plus de gouvernement, plus d’ordre…. et des hordes de gens infectés en proie à une folie meurtrière errent dans les villes en ruines. Au lieu de la liberté espérée, Thomas se trouve confronté à un nouveau défi démoniaque. Au coeur de cette Terre Brûlée, parviendra-t-il enfin à trouver la paix… et un peu d’amour ?

anglais.pngThomas was sure that escape from the Maze would mean freedom for him and the Gladers. But WICKED isn’t done yet. Phase Two has just begun. The Scorch. There are no rules. There is no help. You either make it or you die. The Gladers have two weeks to cross through the Scorch—the most burned-out section of the world. And WICKED has made sure to adjust the variables and stack the odds against them.  Friendships will be tested. Loyalties will be broken. All bets are off.  There are others now. Their survival depends on the Gladers’ destruction—and they’re determined to survive.

 tampon-clear-arabesque

Mon avis

france.png Globalement, mon avis est le même que pour le premier tome (plaisant sans plus), mais cette fois pour des raisons un peu différentes.

Le film n’étant pas sorti, je n’avais aucune idée de ce qui allait figurer dans ce second tome quand je l’ai démarré. Du coup, contrairement à The maze runner, l’effet de surprise était bien là. Les personnages sont globalement les mêmes que pour le tome 1 – beaucoup de Gladers sont morts, mais comme Thomas ne les connaissait pas, nous non plus. Du coup, il a beau nous dire qu’ils ont eu de grosses pertes, ça ne nous fait ni chaud ni froid, car à part Alby et Chuck, on ne connaissait aucun des « disparus ».

J’ai lu beaucoup de chroniques remontées contre le personnage de Theresa, je ne comprends pas bien ce déchaînement contre elle. Personnellement, je ne sais juste pas du tout sur quel pied danser avec elle, mais de là à dire qu’elle est énervante, non. J’aimerais simplement être fixée sur son rôle.

De nouveaux personnages font leur apparition dès le début du livre, puisqu’on apprend que Thomas et ses amis sont en fait l’un des deux groupes subissant les essais de WICKED – l’autre groupe étant constitué de filles. L’essai a été réalisé exactement de la même façon pour les deux groupes. C’est là que la professionnelle que je suis (*hum hum*) hausse les sourcils. Je ne l’ai mentionné nulle part sur ce blog, mais il se trouve que je travaille dans le milieu de la recherche clinique, des essais réalisés sur des humains pour développer des nouveaux traitements. Et là, déformation professionnelle oblige, mais juste non. Non! d’un point de vue « essais clinique », c’est juste totalement improbable comme scénario! Les deux groupes d’accord, on leur fait subir la même chose d’accord, mais quel genre de scientifiques irait donc faire subir ça à des adolescents au nom de la science?! et enfin, vous avez vu les moyens dont disposent WICKED? Vous vous rendez compte les moyens juste totalement COLOSSAUX (et donc, totalement irréalistes) que nécessitent leurs essais..? Vous allez me dire (et l’auteur l’a écrit de toute façon) que ça se justifie par l’apocalypse, par l’unification des survivants de tous les pays pour trouver un remède qui sauvera l’humanité, et que la fin justifie les moyens (en gros). Ca me rappelle le côté totalement inhumain des essais nazis. Pour moi, ces justifications n’en sont pas et je n’arrive pas à trouver l’intrigue probable, je trouve ça complètement tiré par les cheveux et du coup, j’ai du mal à vraiment rentrer dans l’histoire, parce qu’à chaque nouvel évènement, je me dis « mais oui bien sûr »! (*ironie*). Je sais que je réfléchis trop et que le but de l’auteur n’était pas d’écrire quelque chose de forcément crédible de ce point de vue là, mais moi, ça me dérange. (Je pense que je serai la seule à être gênée par ce genre de considérations mais bon… ^^).

En dehors de ça, il faut avouer qu’on a envie de savoir la suite, d’avoir des réponses aux questions qu’on se pose. L’auteur est très fort pour ménager le suspense et c’est vraiment prenant. Il a su écrire un second tome complètement différent du premier et à l’univers relativement cohérent (même si moi, je trouve que ça n’a pas de sens.. ^^). Du coup, je penche plutôt du côté « j’aime bien », mais j’attends de lire le dernier tome pour me faire un avis plus global sur cette série. Au moins, pour ce tome-ci, je m’étais habituée au vocabulaire et je n’ai pas eu de difficultés de ce côté-là.

anglais.png My opinion is basically the same than for the first book (pleasant but nothing more), but this time, for different reasons.

Since the movie is not out yet, I had no idea about what I was about to read when I started the book. Therefore, there were surprises along the story. The characters are more or less the same than for book #1 – many Gladers have died, but Thomas did not know them, and so neither did we. He can repeat that they’ve lost many people, but it doesn’t get to us, because apart from Alby and Chuck, we did not know any of those who died.

I have read many reviews who state that Theresa is annoying; I don’t really understand why. We just don’t know if we can trust her or not, but I would not say she’s annoying. I would simply like to know her exact role.

News characters appear at the beginning of the book, since we learn that Thomas ans his friends are actually one of two groups going through WICKED trials – the other group being constituted of girls. The trial is performed exactly the same way for both groups. That’s where the pro hiding somewhere deep inside of me is bothered. I’ve never mentioned it on this blog, but I work in the clinical research area, with trials carried out on human beings to find out new treatments. and I just have to say no. No! « clinical trial »ly-speaking, the plot is absolutely unlikely! Two groups, OK. They go through the same things, OK. But what kind of mad scientist would do such things to teenagers in the name of science?! and have you noticed the money WICKED seems to have? Do you realize the TREMENDOUS amount of money (and totally irrealistic) their trials require? You’re gonna say (and James Dashner wrote it anyway) that it is the apocalypse, that the survivors unified their forces all around the world to find a cure to save Mankind, and that the end justifies the means. It reminds me of the horror of nazi trials. To me, those reasons are not good enough and I can’t find the plot probable. Every time something happens, I’m just like « what next? -_-« . I know I’m overthinking this and that the goal was not to write something believable but it really bothers me. Ok, I’m probably the only one to be bothered by this aspect of the book… ^^.

Apart from that, I have to say you do want to know what’s next, to have answers. The author is really good at establishing suspense and it is captivating. He managed to write a sequel completely different from the first story and with a coherent story (even if I think it’s nonsense). I’m waiting to read the last book to see if it changes my opinion on this series. At least, for this book, I haven’t been disturbed by the vocabulary I had get used to.

En résumésans plus bis

Publicités

3 réflexions sur “The Scorch Trials (L’épreuve, tome 2: La Terre Brûlée) – James Dashner

  1. j’avoue , n’ayant pas lu le premier , que je n’ai pas bien compris l’histoire de cette suite . je vais donc partir à la recherche de ta première chronique et relirais celle ci après . Cool la photo avec l’appareil photo .

    J'aime

  2. çà y est , j’ai lu ta première chronique . C’est vrai que j’ai entendu parler du film , le labyrinthe, sans l’avoir vu pour autant. Je crois comprendre que les propos de l’auteur tourne autour de idée simpliste que l’herbe est meilleur ailleurs . C’est mon résumé qui est un peu simpliste . Mais , bon , je ne métrais pas cette série dans ma P.A.L.

    J'aime

    • je ne pense pas que le thème soit « l’herbe est plus verte ailleurs » mais c’est vrai que je n’irai pas te prêter cette série (déjà, je ne l’ai qu’en anglais, et puis je pense que c’est trop jeunesse pour toi ^^)

      J'aime

Une petite bafouille?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s