Sérum (intégrale saison 1) – Henri Loevenbruck & Fabrice Mazza


Titre
: Sérum (intégrale saison 1)

Auteur: Henri Loevenbruck & Fabrice Mazza

couv18633616 henri-gerardmer

Synopsis:

Arthur Draken, psychiatre renommé, inventeur d’un sérum qui facilite l’état d’hypnose. Emily Scott, sa patiente, amnésique depuis une mystérieuse agression. Lola Gallagher, détective au NYPD, alertée par une suite de morts suspectes… tous sont au cœur d’une enquête hallucinante à suivre pendant six épisodes. Attention, immersion totale dans un univers de série télévisée, énigmes et rebondissements spectaculaires, addiction inéluctable !

 tampon-clear-arabesque

Mon avis:

Une très bonne surprise que ce polar! Je dois dire que si le pitch me parlait beaucoup (au dos du livre, on trouve « 1773 : MESMER INVENTE L’HYPNOSE. 1886 : FREUD INVENTE LA PSYCHANALYSE. 2012 : DRAKEN INVENTE LE SÉRUM »), le côté très marketing (livre vendu comme une série de tomes / épisodes à suspense) me rebutait un peu. Et puis, mon premier livre de Loevenbruck ne m’avait pas convaincue (voir ici). Du coup, il a traîné 3 mois dans ma PAL avant que je ne me décide à l’en sortir. Heureusement que je n’ai pas attendu plus longtemps 🙂 

L‘intrigue de cette saga est très riche, c’est l’une de ses forces pour moi! Le livre s’ouvre sur l’agression d’une jeune femme qui se prend une balle dans la tête et qui, miraculeusement, survit… mais elle se réveille amnésique. Pour avancer dans l’enquête autour de ce qui lui est arrivé, Lola Gallagher, la flic chargée de l’enquête, a besoin d’interroger cette jeune femme sur son passé… mais son absence totale de souvenirs bloque tout. Lola va alors faire appel à Draken, un ami à elle qui est psychiatre et spécialisé dans l’hypnose, pour tenter de faire remonter les souvenirs de cette femme (baptisée Emily en attendant qu’elle se souvienne de son vrai prénom) à la surface. Très vite, ils vont s’apercevoir qu’Emily est liée à d’autres évènements de l’actualité, notamment le kidnapping d’un couple de journalistes…

Autour de cette enquête principale sur ce qui est arrivé à Emily, on alterne avec plein d’autres intrigues, certaines très importantes (l’enquête de Draken qui tente de décrypter ce qu’Emily lui décrit quand elle est en état d’hypnose, l’enquête sur l’enlèvement du fameux couple) et d’autres plus secondaires (en vrac, une guerre civile en Afrique, le frère de Lola qui cache quelque chose alors qu’il est mourant, un groupe de psychopathes qui torturent/tuent des gens, le collègue de Lola qui fouille dans sa vie privée)… bref, c’est dense, foisonnant, et pourtant, à aucun moment les auteurs ne nous perdent (enfin… j’ai peut-être un peu décroché pour les quelques chapitres en rapport avec l’Afrique, je l’avoue), et le pire, c’est qu’à la fin du livre on a absolument pas toutes les réponses, puisque la saison 2 est attendue début 2016 (il est temps… cette première saison est sortie en 2012 quand même)!

La seconde grande force de cette série, c’est l’écriture des auteurs, qui savent installer une ambiance et surtout distiller le suspense et les rebondissements avec brio. Les multiples sous-intrigues permettent de limiter considérablement l’ennui qui aurait pu s’installer pour un livre de cette taille; ici, je n’ai ressenti aucune longueur, uniquement une tension constante et l’envie de savoir la suite.

Ce qui m’empêche d’en faire un coup de coeur (oui, je n’ai pas le coup de coeur facile ^^), ce sont les personnages; ils sont bien dessinés, mais j’ai trouvé les relations qui les unissent un peu artificielles, limite peu crédibles (par exemple, le collègue de Lola qui fouille dans sa vie privée comme ça c’est hyper malsain, et elle ne lui dit rien quand elle l’apprend… bizarre. Il y a également la relation Draken/Emily, qui est un des moteurs du livre, mais elle prend une ampleur assez conséquente alors qu’il ne se passe rééllement que quelques jours et ça me parait peu pour bâtir une vraie relation comme ça…). Bon, je chipote, ça n’a absolument pas entâché le plaisir que j’ai eu à lire cette intégrale 🙂 Pour des raisons qui m’échappent un peu, Draken est vendu comme étant le personnage principal, alors que pour moi ce serait plutôt Lola..

En résumé, une très bonne saga policière qui mêle de façon très convaincante des thèmes très différents (psychanalyse, suspense, journalisme politique, problèmes familiaux…). C’est rythmé, efficace, addictif, bref, vivement la suite 🙂

En résuméImage7

Publicités

9 réflexions sur “Sérum (intégrale saison 1) – Henri Loevenbruck & Fabrice Mazza

Une petite bafouille?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s