Le retour des morts – John Ajvide Lindqvist

Titre: Le retour des morts

AuteurJohn Ajvide Lindqvist

couv14461855 john-ajvide-lindqvist

Résumé

Stockholm, le 13 août 2002… un orage électrique terrasse les vivants… et fait se lever les morts. Tous ceux qui ont disparu depuis deux mois reviennent à la vie. Dans quel état ? Dans quel but ? Au coeur de toutes les familles, l’espoir et l’horreur se mêlent bientôt. Inextricablement.

 tampon-clear-arabesque

Mon avis:

Retravaillant à sa façon le mythe du zombie (comme il l’avait fait avec les vampires dans Laisse-moi entrer, auquel je n’avais que moyennement accroché), John A. Lindqvist a réussi à écrire une superbe fable à la poésie macabre, très proche dans ses thèmes de la série des Revenants, qui était passée sur Canal + il y a 3 ans en faisant beaucoup de bruit (d’ailleurs, j’attends la suite… il serait temps…). 

Comme dans la série de Canal, nous sommes ici en présence de morts qui reviennent à la vie, et de l’étude de la réaction des vivants qui les entourent. Sauf que, contrairement à la série dans laquelle les morts revenaient dans l’état où ils étaient au moment de leur décès (en clair: pas décomposés), ici, les morts reviennent dans l’état dans lequel ils sont au moment où se produit le phénomène (en clair: décomposés…). Je suis d’ailleurs bien contente d’avoir lu cette histoire plutôt que de l’avoir vu à l’écran, parce que les morts en décomposition, j’ai du mal. Et certaines scènes du livre sont très dures, limite insoutenables – mais pourtant, j’ai adoré ce roman!

Nous suivons plus précisément 3 familles: une grand-mère et sa petite-fille, qui assistent au retour du grand-père (dépendant depuis plusieurs années au moment de sa mort), un ancien journaliste qui voit revenir son petit-fils décédé accidentellement et qui a des relations assez conflictuelles avec sa fille (la mère de l’enfant), et enfin un jeune père qui perd sa femme juste avant qu’elle ne revienne d’entre les morts. L’auteur a alterné les chapitres autour de ces 3 groupes de personnages afin d’étudier différents types de réactions que pourraient engendrer un évènement de ce genre dans la réalité. Il faut bien noter que ce n’est pas un récit apocalyptique, les morts (renommés « revivants ») n’attaquent pas les vivants, ils se contentent… d’être, pacifiquement.

Si j’ai beaucoup aimé cette histoire, ce n’est pas un coup de coeur car j’ai eu du mal à accrocher avec l’une des familles, celle de la grand-mère et de sa petite-fille. Je n’ai pas réussi à m’attacher à l’adolescente, et la grand-mère part dans un délire mystique qui ne m’a absolument pas convaincue. Elle est persuadée que c’est l’Apocalypse et que la Vierge lui est apparue pour réunir des gens et les sauver… je dois avouer que je suis vraiment passée à côté de ces personnages :/ pourtant, je suis certaine que c’est un type de réaction (se tourner vers la religion) qui pourrait tout à fait arriver, c’est juste que je n’y ai pas été sensible.

Les autres personnages m’ont tous touchée à leur façon. Le grand-père et son petit-fils sont particulièrement émouvants et j’ai vraiment souffert pour eux. Ce sont aux scènes qui les concernent que je pense en mentionnant des passages durs. Mais le père de famille qui se retrouve seul avec son fils après la mort de sa femme – une des seules revivants capables de parole – m’a émue également.

Les scènes d’horreur sont inhérentes au thème proposé (la résurrection des morts) mais elles servent l’histoire et ne sont pas là pour faire peur, plutôt pour questionner et interroger le lecteur. Comment réagirions-nous si nos proches décédés devaient revenir soudainement à la vie? Serions-nous capable de les aimer de la même façon? Serions-nos aveuglés par l’amour que nous leur portions de leur vivant? Souhaiterions-nous qu’ils retrouvent la quiétude de la mort plutôt que de retrouver une simili-vie?

Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé ce récit horrifique qui aborde un sujet « à la mode » (les zombies) avec un angle assez novateur (même s’il n’est pas complètement original: on le retrouve dans Les revenants ou encore le livre Face à eux de Jason Mott), qui préfère nous ramener à nos propres questionnements qu’à poser un jugement. J’ai trouvé ça très intéressant et intelligent. J’ai lu certaines critiques qui reprochent le manque d’explication sur le phénomène: effectivement, c’est peu expliqué, mais le but de l’auteur était ailleurs et l’explication n’a que peu d’importance et est vraiment secondaire. Ca ne m’a pas gênée du tout. Par contre, la fin part un peu en jus de boudin, ça m’a un peu déçue (en fait, il n’y a pas vraiment de fin…), mai, l’un dans l’autre, c’est vraiment un livre qui m’a plu 🙂

En résuméImage6

Publicités

20 réflexions sur “Le retour des morts – John Ajvide Lindqvist

  1. J’avoue que je me demandais comment l’auteur allait terminer son histoire, et même si c’est effectivement un peu bizarre, j’ai trouvé que c’était très poétique, donc ça compense bien à mon sens ^^

    J'aime

  2. J’ai aimé lire ta chronique, je ne me lasse jamais de voir d’autres avis sur des romans que j’ai aimés. En parlant de ça, je me demande vraiment si je vais lire Laisse-moi entrer, il me tente vraiment depuis que j’ai vu la superbe adaptation suédoise!

    J'aime

  3. Oh my, je n’avais jamais vu la tête de l’auteur, c’est assez drôle! 😉
    Ce livre m’a laissé un goût bizarre, il y a quelques bonnes idées mais pas assez exploitées, quant à la fin, je n’y ai pas vraiment adhéré. Comme toi, le délire mystique de la grand-mère ne m’a pas convaincue, même si je suis aussi persuadée que c’est une réaction très plausible face à un tel évènement.
    Reste que l’auteur a une jolie plume très poétique, dommage une fois encore pour cette fin qui m’a laissé un goût d’inachevé…

    J'aime

  4. Je vois que tu as aimé ta lecture, je viens donner mon avis car je viens de finir ma lecture et de poster une chronique (http://bookpartage.canalblog.com/archives/2015/12/21/33102568.html).
    Je n’ai pas du tout été transportée par l’histoire bien que je trouve que le thème a été abordé d’une façon intéressante.
    Et tout comme toi, je n’ai vraiment pas réussi à accrocher à l’histoire de Flora et Elvy ! ^^
    Bonne journée 🙂

    Aimé par 1 personne

Une petite bafouille?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s