1984 – George Orwell

Titre: 1984

Auteur: George Orwell

1984 george-orwell-bbc

Résumé

Londres, 1984. Voici Winston Smith, employé au Ministère de la Vérité, chargé de réécrire l’histoire afin qu’elle s’accorde avec la version officielle. Voici les télécrans qui diffusent en permanence les messages de propagande et espionnent sans relâche chaque individu. Voici Julia, rencontrée lors des Deux Minutes de la Haine quotidiennes et obligatoires où l’on conspue le Traître Emmanuel Goldstein, qui aura maille à partir, comme Winston, avec la Police de la Pensée. Voici la novlangue qui dépouille le langage de ses inflexions subversives, qui le réduit à un rôle informatif. Et surtout, voici Big Brother, aujourd’hui passé au stade de figure mythique, symbole de la surveillance et de l’oppression totalitaire. 1984, une machine monstrueuse si habilement huilée, qui broie l’homme et les pensées, et que plus rien ne semble pouvoir enrayer. Nous n’en avons pas rêvé, Orwell l’a fait. Espérons qu’il sera le seul.

 tampon-clear-arabesque

Mon avis:

1984 fait partie de ces grands classiques qu’il faut avoir lu. Ce n’était pas mon cas jusqu’à la semaine dernière; de George Orwell, je ne connaissais que la Ferme des Animaux, lu il y a bien longtemps (collège?) mais que j’avais souvenir d’avoir apprécié. Aimant les dystopies, je partais donc avec un bon à-priori. Et finalement, je dois bien dire que je n’ai pas été embarquée. 

Oui, la société dépeinte par Orwell dans ce livre fait froid dans le dos. Oui, par bien des aspects, on retrouve des éléments de notre société actuelle, et on ne peut que saluer le travail d’anticipation de l’auteur. Oui, le monde de Big Brother est fouillé, approfondi (en général, j’adore), mais j’ai eu la sensation lors de la lecture qu’en dehors de la dénonciation du totalitarisme, il n’y a pas grand chose dans ce livre. J’ai du mal à apprécier un roman « à message » s’il ne contient que ledit message (dans ce cas, il s’agirait plutôt d’un essai). Si c’est un roman, il faut une dimension romanesque, une trame qui élève l’univers et les enjeux du livre, hors là, je n’ai pas du tout retrouvé tout ça. Le livre m’a semblé une longue description d’un monde aberrant mais sans intrigue aucune. On suit le quotidien d’un homme qui va aller à l’encontre de la loi en entamant une relation avec une jeune femme, mais ça semble presque anecdotique tant l’auteur insiste sur tout le reste, le novlangue, la Police de la Pensée, le travail de réécriture de l’Histoire du héros, les minutes de la Haine, bref, tout ce qui constitue son monde, mais je n’ai pas été touchée par le reste, j’ai trouvé le tout plat, morne, sans rythme.

Oui, l’auteur a effectué un gros travail indéniable sur la création de son univers dystopique (mention spéciale à son idée de « novlangue », détaillée en postface, qui m’a bluffée) et oui, c’est un livre à lire (au moins pour les amateurs de dystopie, car c’est vraiment le grand classique du genre), mais personnellement, j’ai le sentiment d’être passée à côté. Décidément, les classiques, je les lis « parce qu’il faut les lire », mais ce n’est pas mon truc :/

En résuméImage4

Publicités

23 réflexions sur “1984 – George Orwell

  1. Je l’ai lu il y a pas mal de temps, et je me souviens avoir beaucoup aimé même s’il laisse un drôle de goût dans la bouche, une espère d’amertume qui reste…

    J'aime

  2. Ce livre est dans ma PAL. A la fois, il me tente beaucoup (une référence dans un thème qui me plait) et du coup j’en attend tellement que j’appréhende. C’est pourquoi je retarde la lecture depuis des années mais il faut bien que je finisse par le lire ! J’espère qu’il me plaira.

    J'aime

Une petite bafouille?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s