Les brumes d’Avallach – Marah Woolf

Titre: Les brumes d’Avallach

Auteur: Marah Woolf

les brumes d'avallach Marah_Woolf

Résumé:

Après le décès de sa mère, Emma, dix-sept ans, quitte les États-Unis pour rejoindre la seule famille qui lui reste sur la petite île de Skye en Écosse. Là-bas, elle rencontre Calum, un étrange jeune homme. Tour à tour prévenant et glacial, il semble cacher un secret inavouable. Ce que l’adolescente ignore, c’est qu’en se rapprochant de lui elle les met tous les deux en danger de mort. Emma découvrira que les légendes des brumeux Highlands sont plus réelles et dangereuses qu’elle ne l’aurait imaginé. Et qu’avec Calum ils sont peut-être le dernier espoir de deux mondes que tout oppose.

tampon-clear-arabesque

Mon avis:

Quand je suis tombée sur ce livre l’an dernier, à l’époque de sa sortie, j’ai SU qu’il fallait que je le lise. D’abord, parce qu’il se passe en Ecosse (pour ceux qui ne le savent pas, j’y ai passé une année en Erasmus et j’adore tout ce qui se réfère à l’Ecosse. Dès que je tombe sur un bouquin qui s’y déroule, je le lis. Pareil pour les films). Mais pas n’importe où en Ecosse: sur l’île de Skye! C’est juste l’endroit que je préfère là-bas. J’ai eu l’occasion d’y aller deux fois (j’espère pouvoir y retourner l’an prochain) et c’est un endroit absolument magnifique! (d’ailleurs, ma photo à droite a été prise à Skye ^^). Donc, de voir un livre qui se passe là-bas, je n’ai même pas lu l’intégralité du synopsis que je savais que j’allais finir par le lire. 

Verdict: comme d’habitude, il s’agit d’une romance fantastique YA tout ce qu’il y a de plus conventionnel. Il respecte tous les éléments indéboulonnables du genre – si vous aimez Twilight, Hush Hush, Les étoiles de Noss Head, Lux et toutes les sagas de ce style, vous allez aimer celle-ci. Si vous en avez marre de ces histoires qui semblent calquées les unes sur les autres, passez votre chemin.

Ce qui change ici, c’est l’univers surnaturel. (Vous allez me dire, c’est justement ce qui distingue lesdites sagas les unes des autres. Déjà que l’intrigue est toujours la même, si en plus l’univers était le même, il n’y aurait qu’une seule saga). On découvre un monde de créatures fantastiques dont je n’avais jamais entendu parler (après vérification, apparemment la légende existe bel et bien, ce n’est pas une invention de l’auteur) et ça m’a bien plu de découvrir une mythologie que je ne connaissais pas du tout, même si finalement ça manque de détails et reste assez superficiel… J’ai aussi beaucoup apprécié (mais je l’ai déjà dit ^^’) que l’intrigue se déroule en Ecosse à Skye: je connais les endroits évoqués par l’auteur et j’adore me replonger dans ce pays par l’intermédiaire des livres. Par contre, contrairement à d’autres sagas qui se passent en Ecosse également (Outlander, pour ne pas la citer) (comment ça je parle sans arrêt d’Outlander?), j’ai moins ressenti l’impression d’y être, ça manque de détails. L’auteur évoque les endroits les plus connus (le Loch Ness, Edimbourg…), mais à Skye, à part la ville de Portree, aucun repère géographique n’est donné. On sait que l’héroïne va faire des randonnées, mais on ne sait pas où.. j’aurais aimé savoir ^^. Bon, je pense que ce point-là ne dérangera pas les lecteurs qui ne connaissent pas l’Ecosse ^^, c’est ma frustration qui parle.

Au niveau du style de l’auteur, rien de particulier à dire: c’est simple, fluide, agréable à lire, comme tout roman YA. Côté couverture, c’est typique du genre d’illustration que je n’aime pas, avec des effets censés faire jolis mais l’ensemble est beaucoup trop girly à mon goût et ne correspond pas à l’univers du roman. Par contre, j’ai bien aimé les pages avec des imprimés celtico/runiques en début de chapitre :). Là où je pourrais émettre des objections, c’est plutôt sur le récit, qui est étrangement rythmé: les premiers jours de l’héroïne à Skye sont décrits en détails, et puis on passe plusieurs mois en seulement quelques pages, ça m’a paru assez déséquilibré. Autre point dont il faut que je parle, c’est sur les deux personnages principaux, Emma et Calum, qui m’ont paru incroyablement inconséquents. Dans toutes les romances paranormales YA, le couple humain / créature fantastique est mal vu, ça génère toujours des conflits, mais là, Emma est carrément menacée de mort si elle continue de voir Calum, c’est quand même plutôt flippant, non? et bien visiblement non, puisqu’ils continuent malgré tout, et sans être particulièrement discrets en plus! à la limite, Emma est jeune vient de perdre sa mère, elle souffre d’un vide affectif à combler (bonjour la psychologie de bazar \o/) mais Calum n’a pas d’excuse, d’autant plus qu’il avoue être beaucoup plus âgé qu’elle… He should know better!

L’ensemble est donc plaisant et plutôt agréable à suivre, mais ne révolutionne pas le genre et aurait mérité un peu plus d’approfondissement côté mythologie.

En résuméImage5

Publicités

13 réflexions sur “Les brumes d’Avallach – Marah Woolf

  1. Ton avis est assez positif donc à tester. Les sagas du type Twilight c’est un peu du tout ou rien avec moi. Twilight avait été un coup de cœur, j’ai detesté Hush Hush. Je n’ai plus qu »à me faire mon propre avis. Mais c’est le lieu de l’intrigue qui me tente car j’ai toujours rêvé de visiter l’écosse et notament les Iles de Skye.

    J'aime

  2. Ce livre est dans ma PAL. Je l’ai acheté car j’aimais beaucoup la couverture et le résumé. Par contre, le fait de savoir qu’il n’y aura pas de suite française prévue ma un peu refroidi. Du coup, je ne sais pas quand je vais l’en sortir mais ce que tu en dis me donne envie d’avoir mon propre avis sur ce livre.

    J'aime

Une petite bafouille?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s