Réminiscences – Georgia Caldera

Titre: Réminiscences (premier tome de la trilogie « Les larmes rouges »)

Auteur: Georgia Caldera

les larmes rouges 1  georgia caldera

Résumé

Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, plus fragile que jamais, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants. Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réalité.Peu à peu, elle perd pied… Mais la raison l’a-t-elle vraiment quittée ? Ces phénomènes étranges ne pourraient-ils pas avoir un lien quelconque avec l’arrivée de ce mystérieux personnage dans sa vie ? Cet homme qui, pourtant, prétend l’avoir sauvée, mais dont le comportement est si singulier qu’il en devient suspect… Et pourquoi diable ce regard, à l’éclat sans pareil, la terrorise-t-il autant qu’il la subjugue ?

tampon-clear-arabesque

Mon avis:

Un gros coup de coeur pour ce roman que j’ai lu juste après les fêtes de Noël. En voyant la masse de critiques hyper positives, je me disais « ce n’est pas possible, je vais être déçue ». Ben… non. Roman commencé un soir et terminé sur la journée du lendemain! Impossible de le lâcher. 

En général, j’aime les histoires de vampires (pas comme les rageux qui en ont marre d’en lire trop parce que c’est revenu à la mode) et j’adore le thème des vies antérieures, trop peu utilisé dans les romans à mon goût. Là, il y avait les deux en même temps, je ne pouvais qu’apprécier!

J’ai juste eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire au tout début du livre, au moment de la tentative de suicide de Cornélia jusqu’à son arrivée à Rougemont. Après ça, ce n’est que du bonheur. On pourrait reprocher une certaine redondance dans la forme du récit (il arrive un truc pas possible à Cornélia, elle va voir Henri, elle rentre chez elle, une réminiscence, puis rebelote) mais quand c’est bon, les redondances, ce n’est pas du tout gênant =), d’autant que si, sur la forme, les épisodes se ressemblent, sur le fond, on en apprend un peu plus à chaque fois, et j’ai beaucoup aimé.

J’ai adoré la façon d’écrire de l’auteur, son style, l’ambiance du roman, les thèmes abordés, bref, un livre génial. L’idée de souvenirs de vie antérieure, je trouve ça fascinant. J’étais peut-être un peu perplexe à la fin (la réception vampire en Angleterre) mais ça, c’est psychologique: je suis toujours perturbée quand un auteur nous présente sa vision de la « hiérarchie vampirique » – j’avais eu la même réticence avec les Volturi dans Twilight, par exemple. Sinon, j’avoue ne pas comprendre le père de Cornélia, qui me fait de la peine à certains moments et qui me donne envie de le secouer à d’autres.

En bref, un roman époustouflant – j’ai eu du mal à attendre les 2 mois et demi qui me séparaient de la sortie du tome 2 ^^

En résuméred-heart.jpg

Publicités

Une petite bafouille?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s